5L5A1234

Il s’agissait d’un engagement de la SNCF, il a été tenu dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 octobre. A minuit, quelques riverains, des élus pisciacais (Georges Monnier, adjoint à la voirie, aux bâtiment et à la commande publique et Karine Conte, déléguée aux relations aux entreprises) ainsi que des agents des services techniques, ont eu droit à une visite guidée du chantier Eole par les ingénieurs d’Eiffage, qui réalise les travaux et des agents de la SNCF.

La virée nocturne a débuté sur le site du chantier du pont rail. Des travaux de blindage, impliquant des forages de pieux, y sont actuellement effectués afin de permettre la pose, les 24 et 25 mars prochains, du tablier élargissant le pont rail, ce qui permettra de prolonger la voie 2bis. Ils vont se poursuivre, de nuit, jusqu’au 3 novembre. Pendant cette période, les trains ne roulent pas entre 23 heures et 4 heures du matin, afin que les ouvriers et compagnons puissent travailler en toute sécurité.

La visite s’est ensuite poursuivie le long des voies, derrière le cours du 14-Juillet, où un mur de soutènement de 160 mètres doit être construit, ainsi qu’un écran acoustique. Là aussi des travaux de blindage, nécessitant des forages de pieux, sont nécessaires. Les travaux débuteront le 2 novembre, mais cette fois de jour puisqu’ils peuvent se dérouler alors que les trains continuent de rouler.

Un point a également été fait sur la circulation cours du 14-Juillet. Pour permettre la sortie de camions en contre-sens sur cette voie, un feu a été installé à l’intersection du cours du 14-Juillet et de la rue de la Gare. Quand un poids lourd sera prêt à quitter le chantier, le feu sera activé à distance et repassera au vert une fois le véhicule passé.

Pour toutes les informations sur le chantier Eole, rendez-vous sur http://www.rer-eole.fr

Retrouvez le compte-rendu de la réunion publique du 19 octobre à Poissy ici.

 

Free Lightbox Gallery