Accompagnés des entreprises et partenaires des différentes opérations, les élus de la ville de Poissy ont suivi vendredi 26 août la traditionnelle visite des chantiers d’été. Première étape dans le quartier Saint-Exupéry avec la présentation du nouveau terrain multisports couvert. Cette structure, implantée face à l’espace Claude-Vanpoulle, permettra aux habitants de pratiquer le football en salle (futsal), le basket, le handball et aux écoliers de Nelson-Mandela de bénéficier d’un équipement pour leur pratique sportive. Ce terrain d’un montant de 577 800€ TTC a été financé en majeure partie par les subventions de l’Etat (196 000€) et du Département (144 468€).

 

A partir de la rentrée, le parking de la piscine de Migneaux devient payant en semaine pour permettre de fluidifier le stationnement sur les 269 places disponibles. Comme le rappelle le maire Karl Olive, « 90% des automobilistes qui utilisent le parking ne sont pas de Poissy » et monopolisent les places des journées entières pour se rendre à la gare ou sur leur lieu de travail. De fait, en semaine le parking est saturé dès 9h et il devient pratiquement impossible de se garer pour accéder à la piscine ou au parc Meissonier. Des horodateurs ont ainsi fait leur apparition cet été. Les tarifs seront de 1€ pour 2h, 2€ pour 5h et 3€ pour 10h avec possibilité d’abonnement (12€ par semaine, 28€ par mois). Le parking reste gratuit le week-end, le mercredi, lors des vacances scolaires et les jours fériés.

 

A La Coudraie, les élus ont constaté la poursuite des travaux d’aménagement de la voirie à l’entrée du quartier. Ceux-ci permettront d’offrir une nouvelle entrée à la rénovation urbaine. « Ce sera l’un des plus beaux quartiers de la ville dans les prochaines années et il sera cité en exemple », a assuré le maire. Ils ont également visité l’immeuble Ville (6 F3 et 4 F4) ayant bénéficié d’une opération de réhabilitation répondant aux critères de haute performance énergétique.

 

Le sol de la halle des sports a bénéficié cet été d’un changement intégral de son revêtement de sol. Une rénovation très attendue des clubs utilisateurs et des scolaires. L’opération de 104 300€TTC a bénéficié de subventions du Département (26 357€) et de la réserve parlementaire du député David Douillet (17 000€).

 

Au gymnase des œillets, les 18 projecteurs ont été remplacés par des ampoules Led qui permettront de diviser par 2,4 la consommation énergétique en améliorant le confort des usagers. Le coût du projet (10 500€) sera financé par les économies d’énergie en 38 mois. Ce chantier s’intègre dans une stratégie plus large d’amélioration de l’éclairage public avec le déploiement progressif des ampoules Led sur les points lumineux, à l’image de la place de la République récemment, et bientôt rue de la Tournelle ou rue du Dr Labarrière. 

 

Rue de la Tournelle justement, les élus ont pu constater l’avancement des travaux de reconstruction et de confortement du mur historique. Ceux-ci se sont poursuivis tout au long de l’été avec le renforcement des équipes du chantier pour pallier la découverte de désordres inattendus dans la structure. Résultat, les délais seront tenus et la rue de la Tournelle rouvrira bien à la circulation des véhicules, dans les deux sens, ce samedi 3 septembre. Le maire Karl Olive a tenu à saluer l’implication et le professionnalisme des entreprises, mais aussi celles des agents de la Ville et des élus dans la réussite de cet imposant chantier. L’opération, dont le coût est de 3,3 millions d’euros TTC sera en partie financée par les opérations de mécénat en cours (MéSeine Aval, souscription de la Fondation du patrimoine). La chaussée bénéficiera d’une intervention des services du Département lors des prochaines vacances de la Toussaint, la Ville prenant en charge la réfection des trottoirs et de l’éclairage. D’ici là, la rue restera interdite aux piétons.