5L5A6289

Après une saison compliquée (le club s’est sauvé à l’avant-dernière journée de CFA), l’AS Poissy repart sur un autre projet.

Jeudi 15 juin, le nouveau président Olivier Swewezuck a présenté, aux côtés du maire Karl Olive, le nouveau staff de l’équipe de CFA (future Nationale 2). Laurent Hatton devient entraîneur principal, Fabrice Abriel étant son adjoint. Mohamed Haddadou, déjà au club l’an dernier, est lui nommé directeur sportif du club, des U6 jusqu’à l’équipe fanion.

5L5A6265

« Je tiens d’abord à rendre hommage au président Bruno Seuillet, le précédent président, qui a assaini les finances du club, malgré la baisse de la subvention, a commencé le maire Karl Olive. Nous avions le choix entre cinq projets. Celui d’Olivier nous est apparu le plus intéressant, notamment car il est porteur de cohésion sociale et d’ambition. Il vient avec la volonté de s’appuyer sur la formation et l’éducation. Ce sont des notions importantes pour nous. »

5L5A6283

Olivier Swewezuck a lui présenté son projet « sur trois ans. Nous savons que la première saison sera sans doute compliquée. Il va falloir gérer la transition : nous viserons un maintien plus tranquille que cette année. La deuxième saison, nous pourrons être plus ambitieux et lors de la troisième j’espère que l’on montera en National. » Mais en attendant, le président souhaite voir le club repartir sur « de vraies valeurs du football amateur. Aujourd’hui, nous évoluons en CFA, ce n’est pas le milieu professionnel ! Par exemple, dès le mois de juillet, nous allons renouer avec les entraînements le soir, et nous accompagnerons nos joueurs pour qu’ils trouvent du travail en journée. » Au-delà du sportif, Olivier Swewezuck souhaite s’atteler à « trouver une cohésion au sein du club. Je suis là pour fédérer. Nous venons pour essayer d’apporter une dynamique, nous allons changer des choses, mais le but est qu’à terme nous avancions ensemble, dans tous les domaines.  J’ai envie que les jeunes en jaune et bleu rêvent de jouer en équipe première. »

Avec son profil d’éducateur formateur, Laurent Hatton s’inscrit parfaitement dans ce projet. « Mais je suis bien là pour être entraîneur de la première, prévient-il d’emblée. J’espère amener mon expérience, celle acquise à l’étranger mais aussi à Pacy (National). On souhaite bâtir une équipe compétitive avec nos moyens. Faire réussir la première sera bénéfique à toutes les équipes, notamment car cela permet de donner une identité commune. » Côté terrain, le coach est pour l’heure en pleine prise de contact. « J’ai rencontré quelques joueurs, nous allons continuer, avance-t-il. Il va y avoir des départs (le gardien Sébastien Renot et l'attaquant malik Rouag sont déjà partis), il va falloir créer un nouveau groupe. » Aucun nouveau nom n’a pour l’instant été annoncé.

5L5A6253

Sur le banc, à côté de Laurent Hatton, va prendre place Fabrice Abriel. L’ancien joueur de Lorient et du Paris-Saint-Germain, poursuivra sa formation d’entraîneur dans un secteur qu’il connaît bien. « Je viens d’Achères, sourit-il. Pour moi, gamin, Poissy c’était l’un des cadors du département, avec le Paris Saint-Germain. Ils étaient forts, il y avait une vraie identité. C’est ça que nous avons envie de recréer ici aujourd’hui. Ce sera grâce au travail de tous, du bénévole au staff en passant par les joueurs et les dirigeants que nous y parviendrons. La CFA dans cette optique, c’est la locomotive qui doit entraîner le tout. »