5L5A1666

C’est un AS Poissy nouveau qui va débuter la saison de N2 ce samedi par un déplacement à Reims. En juin dernier, Olivier Szewezuck a été élu président, avec dans son sillage un nouveau staff technique (Laurent Hatton comme entraîneur, Fabrice Abriel comme adjoint et Vincent Magniez comme entraîneur des gardiens) et un nouveau projet dont l’objectif est d’atteindre le National en trois ans.

Mais en attendant, le club s’est préparé pour une saison de transition, perdant de nombreux éléments (Renot, Rouag, Palhares, Colin, Sylla entre autres). « Il a fallu compenser, reconnaît le coach, Laurent Hatton. Beaucoup de joueurs étaient intéressés par notre projet, nous avons fait passer de nombreux essais avec l’idée de bâtir une équipe jeune, qui souhaitent s’investir avec nous sur le long terme. » Huit joueurs ont ainsi signé cet été : Issiaka Dosso, attaquant, qui évoluait à Saint-Denis US ; Moustapha Cisse, attaquant, arrivant de l'UJA Maccabi ; David Attah, latéral, en provenance du FC Lorient et Cyril Fogacci, gardien de but, qui arrive en prêt pour cette saison en provenance du GFCO Ajaccio ; Alseny Kourouma, attaquant, qui arrive de Fougères Football et est passé par le Stade rennais ; Harold Voyer, défenseur et international U19 français, en provenance du PSG ; Jonathan Djidonou, ancien joueur du club qui revient après un passage à la Garennes Colombes et Mehdi Haddadou, attaquant, du FC Versailles.

5L5A1671 5L5A1685

« Ils viennent généralement des niveaux inférieurs (CFA 2, DH) et nous voulons les faire progresser », poursuit Laurent Hatton qui considère qu’il lui manque « encore deux ou trois profils. Mais nous ne souhaitons pas nous précipiter. Nous verrons en fonction des premiers matches même si les rencontre de préparation nous ont déjà donné une idée de ce que l’on peut chercher. » Lors de cette préparation estivale (démarrée le 3 juillet), Poissy a engrangé trois nuls (contre l’ACBB, N2, Versailles, N3, Aubervilliers, N3), une victoire (Quevilly, N3) et une défaite (Beauvais, N2). « On y a vu les défauts de nos qualités, souffle Laurent Hatton. De l’enthousiasme couplé à un manque d’expérience. Nous serons capables de très bonnes performances, le plus compliqué sera de les répéter. Mais pour l’instant, les garçons se sont montrés investis et ont adhéré au discours et au jeu que l’on veut mettre en place : posé, basé sur la technique, les déplacements et les courses. Nous aurons peut être besoin d’une période de rodage et surtout de confiance dans l'optique du maintien. » Pour cela, les premiers matches seront évidemment importants, même s’ils s’annoncent loin d’être aisés. « Nous affrontons deux réserves de L2 pour démarrer avant d’aller en Corse, relève Laurent Hatton, c’est un calendrier compliqué. Mais nous sommes bien préparés : les garçons se sont entraînés cinq fois par semaine depuis début juillet. Reste à voir ce que nous réserve le terrain. »

5L5A1664 5L5A1704