5L5A2150

Pour son retour en Nationale 2 samedi, un an après l’avoir quittée, le Poissy Basket est gâté. Il reçoit Angers, l’un des favoris du groupe, qui descend tout droit de N1 ! « C’est une belle entrée en matière. Mais ils ne nous connaissent pas on peut peut être créer la surprise », sourit Benoît Minutoli, le nouveau coach de l’équipe première pisciacaise, qui a pris la succession d’Alexandre Mekdoud.

Le technicien n’arrive pas en terre inconnue. Il est au club de Poissy depuis 9 ans, d’abord comme joueur puis comme entraîneur, notamment des U15 qu’il a emmené jusqu’à la deuxième place du championnat de France groupe B, en 2015. « J’avais l’impression d’avoir fait le tour avec les jeunes. Alors quand on m’a proposé les seniors, je n’ai pas hésité, avoue Benoît Minutoli. C’est un beau challenge et l’opportunité de rester dans une ville où je me sens bien. » Quand au fait de coacher en N2 pour la première fois, cela ne lui met pas de pression particulière : « J’ai déjà entraîné des seniors, notamment en Prénationale, à Tours. Quelque soit le niveau, il faut arriver à créer un groupe solidaire, qui prenne plaisir à jouer ensemble. »

5L5A2160

C’est pourquoi le début de la préparation, en parallèle du physique, a été axé sur le développement du jeu offensif : « Le but est que les gars se trouvent facilement sur le terrain, qu’ils arrivent à jouer ensemble. Ils pourront ensuite plus facilement faire des efforts les uns pour les autres, notamment en défense. »

Pour la N2, l’effectif a été partiellement remanié : Boivin, Closson (photo de gauche, ci-dessous), Sambé, Lescieux, Coco, Diakité, sont restés. Quatre nouveaux sont arrivés, chacun ayant a minima l’expérience de la N2 : Lahontan (meneur, Longwy, N2, photo de droite ci-dessous), Mendy (arrière/ailier, Gries, N1), Anstett (ailier fort, Marne-la-Vallée, N3 et auparavant Aix Maurienne en Pro B) et Samake (pivot, Marmande, N2), auxquels il faut ajouter deux jeunes à fort potentiel du club, qui peuvent intégrer la rotation, Mendes (arrière/ailier) et Fabas (ailier fort). « Nous disposons d’un groupe homogène, où tout le monde est capable de scorer, apprécie Benoît Minutoli. Tous les postes sont doublés et nous avons, je pense, combler nos faiblesses, notamment à l’intérieur, avec le recrutement de Samake (2,12m !). »

5L5A2173 5L5A2168

La partie s’annonce toutefois loin d’être aisée : « On nous dit que nous sommes tombés dans la poule de la mort, souffle le coach. Angers, Vitré et Rennes, descendent de N1 ; Tours, Calais, Cherbourg, Berck, Vanves sont des équipes habituées de la N2… On devra s’accrocher. Il sera important d’être régulier et primordial d’être fort à domicile. Ensuite, il faudra réussir à prendre quelques points à l’extérieur chez nos rivaux. »

Dans cette optique, réussir un bon début de championnat est important. Il y a deux saisons, les Pisciacais avaient eu du retard à l’allumage et n’avaient jamais su refaire leur retard. Cette année encore, le défi s’annonce relevé avec la réception d’Angers dès la première journée puis des matches contre Vanves, Vitré et Berck. Au milieu de cet enchaînement, les Yvelinois ne devront pas se rater lors de la 3e journée avec la réception de Pornic, sans doute l’une des équipes à la lutte pour le maintien, à domicile. « J’ai confiance dans notre potentiel », assure Benoît Minutoli. 

Premiers éléments de réponse le 9 septembre avec le match contre Angers, dont l'entrée sera gratuite, comme toutes les rencontres à domicile. Une raison de plus de venir soutenir le Poissy Basket !

• Retrouvez le calendrier de la saison de N2 2017-20018 ici.