Championne de France U23 à Dunkerque, vainqueur d’une coupe d’Europe à Geert (Pays-Bas) et du championnat d’Europe des clubs à Banyoles (Espagne), Léonie Périault a ajouté une ligne à son palmarès de cette saison 2016. Aux championnats du monde de triathlon à Cozumel (Mexique), la Pisciacaise a renouvelé sa performance de l’an dernier : elle monte à nouveau sur la deuxième marche du podium, derrière l’Allemande Laura Lindemann ! « Je suis tombée sur meilleure que moi, je n'ai aucun regret à avoir, glisse celle qui a posté avec humour un #poulidorsortdemoncorps. Je suis très satisfaite de cette nouvelle médaille mondiale que je partage cette fois avec ma coéquipière de club Sandra Dodet. » L’autre Pisciacaise de la course, championne d’Europe universitaire en juillet, accroche en effet une superbe troisième place et confirme sa progression.

Dernière fille engagée, Cassandre Beaugrand (U19) n’a pas pu terminer sa course, victime de la chaleur lourde et humide du Mexique. « Un an de travail pour au final, échouer sur le plus gros objectif de la saison, regrette-t-elle. C'est dur, tellement frustrant. Hier j'étais mal, aujourd'hui je suis déjà tournée sur les prochains objectifs avec l'envie d'aller encore plus loin.»

Chez les garçons, Tom Richard (U23), dans le coup jusque dans les derniers kilomètres de la course à pied, se classe 5e. « J’ai fait une course pleine du début à la fin », assure le jeune homme, sans regrets.

Chez les Elite, Dorian Coninx a dû abandonner mais Aurélien Raphael glane la 21e place qui lui permet de terminer 14e au classement général du circuit mondial.