Le personnel médical, paramédical, infirmier et administratif du centre hospitalier intercommunal de Poissy – Saint-Germain-en-Laye (Chips) s’est réuni lundi 13 janvier sur le site de Poissy pour la traditionnelle cérémonie des vœux et la remise des médailles du travail.

Dans son discours, la directrice Isabelle Leclerc est revenue sur la construction du nouveau bâtiment dont la livraison et l’inauguration sont prévus en 2020, après un peu plus de deux années de chantier. « Le Chips poursuit sa transformation exemplaire. Nous avons vu s’élever étage après étage ce beau bâtiment qui sera achevé en avril-mai, pour une inauguration probablement à la rentrée prochaine. Cela représente un investissement de 71 millions d’euros avec l’aide de l’Etat et de la Région » qui permettra d’améliorer les conditions de travail des personnels ainsi que l’accueil des patients.

La directrice a rappelé que parallèlement étaient menés les travaux de sécurité incendie sur les sites de Poissy et de Saint-Germain-en-Laye pour 14 millions d’euros et que la vente d’une partie du site de Saint-Germain pour 43 millions d’euros avait été actée en 2019. « C’est un épilogue heureux car la vente de ce site est la clé de voûte de notre schéma immobilier et donc du projet médical ». Isabelle Leclerc a précisé que les unités d’hospitalisation de Saint-Germain seront transférées sur Poissy cet été, parallèlement au déménagement des services pisciacais dans leurs nouveaux locaux.

Parmi les autres projets menés à bien en 2019 ont été évoqués la programmation pour la rénovation de la psychiatrie, la nouvelle salle cardiovasculaire interventionnelle ou encore l‘extension du laboratoire de biologie, mais aussi le lancement de l’initiative sport-santé pour les personnels, la poursuite du travail avec les maisons de santé pluridisciplinaire... Et ce sans nier les difficultés que traverse l’hôpital public au sens large, du mouvement de grève des urgentistes aux difficultés rencontrées pour trouver des médecins. La directrice du Chips a confirmé la volonté de la direction de répondre au mieux aux besoins exprimés par les personnels, dans un rapport de proximité. Elle a aussi remercié vivement toutes les équipes : « Je salue votre engagement, votre dévouement, votre sens des responsabilités et votre professionnalisme. En 2020, le rythme sera aussi soutenu, ce sera une année dense et je forme le vœu que vous portiez avec enthousiasme nos projets, que vous soyez forts de nos ambitions pour le Chips.»

Le nouveau président de la commission médicale de l’établissement (CME) Patrick Rozenberg, qui succède à Jacqueline Selva, a pris la parole à son tour et émis le souhait que cette année 2020 soit placée sous le signe de la bienveillance pour l’ensemble des personnels de l’hôpital afin d’améliorer l'efficience auprès des patients. « La qualité des soins du Chips est reconnue, nous allons bénéficier d’un bâtiment neuf, d’un autre rénové, notre direction est compétente : nous devons retrouver un vrai bien-être dans notre hôpital ».

« La concrétisation d'une volonté de modernisation de notre site hospitalier »

« Mesdames et messieurs, ces vœux sont à marquer d’une pierre blanche. Car c’est la dernière fois que nous emploierons le futur pour parler du nouveau bâtiment de l’hôpital, s’est réjoui pour sa part le maire Karl Olive, président du conseil de surveillance du Chips, présent aux côtés de Virginie Messmer, adjointe à la santé, à la prévention et au handicap. Dans quelques mois, le Chips entrera de plein pied dans le 21e siècle, avec l’ouverture du nouveau bâtiment, le déploiement des services d'urgences de réanimation, de la néonatalogie, de la maternité, de la cardiologie, de la neurologie, du service des maladies infectieuses et tropicales, de l'assistance médicale à la procréation. Autant de services qui s’installeront à l’été 2020, suivis de près par le déménagement des services d’hospitalisation de Saint-Germain-en-Laye à Poissy. Un moment très attendu et la concrétisation d’une volonté de modernisation de notre site hospitalier. Je vous sais très en attente d’un outil de travail moderne et performant, à la hauteur de vos exigences et de vos compétences. Je suis convaincu que ce nouveau bâtiment y répondra. »

Comme l’a rappelé le maire, ce travail a été mené « main dans la main entre les équipes de l’hôpital et celles de la Ville, pour proposer en parallèle des stationnements entièrement rénovés et dédiés aux agents de l’hôpital, sur les parkings qui font face au nouveau bâtiment. » Pour Karl Olive, qui a effectué plus de 60 visites dans les différents services du centre hospitalier, l’amélioration des conditions de travail est essentielle au bon fonctionnement du Chips. « Dans des conditions de travail de plus en plus difficiles, vous soignez et guérissez vos concitoyens mais pas seulement. Vous savez parler, apaiser et réconforter les malades et leurs familles. C’est pourquoi il est essentiel que vous puissiez travailler dans des conditions optimales, dans un établissement moderne, à la hauteur de vos exigences. Gageons qu’avec l’ouverture en 2020 du nouveau bâtiment, un grand nombre de vos demandes encore en attente trouveront une issue. 2020 sera alors une belle année pour l’amélioration de vos conditions de travail. Je n’en doute pas ! Merci du fond du cœur pour tout ce que vous faites. Continuons à nous battre pour l’hôpital. Pour notre hôpital ! Il le mérite. Vous le méritez, nous le méritons. Bonne et heureuse année à tous. »

L’hôpital de Poissy en 2019, ce sont : 2 800 agents, 500 médecins, 291 500 consultations, 86 500 urgences, 10 700 interventions et plus de 4 150 naissances à la maternité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
Pour ne rien manquer de l'actualité de la ville de Poissy

Kiosque

  • Le guide du tri
  • Point d'accès au droit
  • Dossier de Presse Poissy Bien Etre
  • DICRIM
  • Poissy Vitrine des Yvelines
  • Réussite Educative
  • Calendrier collecte août-octobre 2020
  • Animation Musée du Jouet
Publication précédente
Publication suivante