Originaire du Sud-Est asiatique, le frelon asiatique est présent depuis 2004 sur le territoire national, et ne cesse de gagner du terrain notamment sur Poissy (un nid traité sur le domaine communal en 2017, 32 signalements en 2018 dont 12 nids détruits sur le domaine communal). Rien qu'en ce mois d'octobre 2018, la Ville a engagé deux interventions au cimetière des Grands-Champs et à proximité de la voie verte, côté avenue de la Maladrerie, pour détruire des nids.

Comment reconnaître le frelon asiatique ?

On peut l’identifier par ses pattes jaunes, son thorax noir et son abdomen cerné d’un anneau orangé. Sa taille est supérieure à celle de la guêpe et inférieure à celle du frelon européen. Le frelon asiatique n’est pas plus agressif que l’européen lorsqu’il est en solitaire, mais à l’approche du nid l’attaque peut être collective et virulente.

fr 

Pourquoi éradiquer le frelon à pattes jaunes ?

Il constitue un risque pour l’activité apicole, les productions végétales, la biodiversité et peut présenter un danger pour les personnes passant à proximité des nids. La lutte passe principalement par la destruction des nids, depuis le printemps jusqu’aux premiers froids. Cette intervention ne peut être réalisée que par des personnes spécialisées.

Reconnaitre les nids

Nids primaires

Au printemps, la fondatrice débute seule la construction de son nid dans un lieu abrité : auvent, cabanon, abri de jardin, porche de maison, parasol…etc. Les nids ressemblent à du papier mâché composés de plusieurs galettes (photo à gauche ci-dessous). Leur entrée est positionnée vers le bas et ils renferment une reine fondatrice et une dizaine d’individus. Quand les nids atteignent la taille d'un gros melon, fin juin-début juillet, il y a déjà de nombreuses naissances d'ouvrières. Les colonies peuvent alors migrer rapidement pour s'installer le plus souvent à la cime d'un arbre ou dans une haie et être hors d'atteinte et de vue.

Nids secondaires

Ces nouveaux nids sont entièrement fermés avec leurs entrées positionnées latéralement. De forme ovale, ils peuvent atteindre 1m de diamètre et sont souvent situés à la cime des arbres (photo à droite ci-dessous). A partir du mois d’août, ils peuvent abriter jusqu’à 1 500 frelons. Ces nids sont difficiles à voir car le plus souvent cachés par le feuillage.

Chaque nid donnera plusieurs fondatrices qui vont hiverner dans des souches pourries ou des trous de murs dès  l’arrivée de l’hiver. Sept à dix nids se formeront l’année suivante, ce qui induit un développement exponentiel. Les vieux nids ne sont jamais réemployés l’année suivante, ils seront progressivement disloqués par les oiseaux et les intempéries.

frelons2 frelons3

Que faire lors de la découverte d’un nid ?

- Eviter tout mouvement brusque.

- Ne pas engager une destruction seul au risque de se mettre en danger et être inefficace.

- Observer s'il y a des va et vient afin de s'assurer de la présence de frelons à l'intérieur.

- Si le nid est sur le domaine public :

  • Contacter le Secrétariat du Service Hygiène et Sécurité de la Ville : hygiene@ville-poissy.fr ou 01.39.22.53.14. Les services de la Ville mettront en place un périmètre de protection si nécessaire, et feront intervenir un prestataire afin qu’il éradique le nid.

- Si le nid est sur le domaine privé :

  • Mettre en place un périmètre de sécurité à proximité du nid si nécessaire, surtout si celui-ci est un niveau du sol ou sur un lieu de passage.
  • Contacter une entreprise spécialisée afin d’éradiquer le nid (il est conseillé de comparer les propositions de prix des différents prestataires en fonction de la technicité des interventions : accessibilité, hauteur, taille…).
  • Si présence dans une copropriété/résidence privée : faire appel au gardien ou au syndic.
  • Si présence dans un habitat collectif : faire appel au gardien.

Kiosque

  • Le guide du tri
  • Point d'accès au droit
  • Dossier de Presse Poissy Bien Etre
  • DICRIM
  • Poissy Vitrine des Yvelines
  • Réussite Educative
  • Calendrier collecte août-octobre 2020
Publication précédente
Publication suivante