Les partenaires du programme ”Action Cœur de Ville” se sont réunis ce jeudi 23 janvier en Mairie pour échanger sur les projets que Poissy s’apprête à inscrire dans le dispositif de redynamisation de son centre-ville. Lors de ce comité, le maire Karl Olive était entouré du préfet Rollon Mouchel-Blaisot, directeur du programme national “Action cœur de ville”, chargé du pilotage interministériel ORT (opérations de revitalisation de territoire), et du sous-préfet de Saint-Germain-en-Laye Stéphane Grauvogel.

 

Programme national initié par l’Etat, “Action Cœur de Ville” aide au financement de projets structurants, portés par les collectivités locales, dans les domaines du commerce, de l’urbanisme et du logement. Poissy fait partie des 222 villes retenues pour bénéficier des 5,5 milliards d’euros alloués sur cinq années. Après la signature d’une convention pluriannuelle en octobre 2018 avec les différents partenaires, la cité Saint Louis présente en ce début d’année l’avancée des projets pisciacais répondant aux critères du dispositif. 

« L'objectif de notre rencontre est de passer en revue les actions matures que nous souhaitons voir sélectionnées et validées dans notre programme “Action Cœur de Ville”, afin de pouvoir, comme l'a souhaité le Préfet de Région, signer, début février, un projet d'avenant à la convention », a résumé en introduction le maire Karl Olive, saluant la modernité de la démarche : « Le plan d’action Cœur de Ville est un dispositif intelligent car il part des projets et des initiatives des collectivités dans l’idée de les accompagner. » 

« Nous sommes, avec l’ensemble des partenaires, pleinement à vos côtés, pour mener à bien ce programme décentralisé », a souligné Rollon Mouchel-Blaisot. « Cœur de Ville, c’est un état d’esprit qui entend répondre à un défi sociétal : remettre de l’humain, remettre de la vie et de l’activité, des services et des commerces dans nos cœurs de ville. Depuis la signature de la convention en 2018, vous avez eu le temps de peaufiner les projets avec vos partenaires. Ceux-ci vont vous permettre d’innover, de revitaliser et de développer encore plus votre cité. Ce plan de soutien s’adresse aux villes dans lesquelles nous croyons, des villes qui ont des projets et des villes qui vont bien », a-t-il assuré.

Première action mature retenue pour Cœur de Ville : le projet d’aménagement d’une maison éco-citoyenne dans l’ancienne gare Grande Ceinture du quartier de La Bruyère. L’objectif est de préserver un bâtiment remarquable de la fin du XIXsiècle, détenu par la SNCF et menacé de démolition, pour y créer un espace citoyen dédié au développement durable sous toutes ses dimensions (écologiques, économiques et sociales). Le site sera un espace de ressources, d’informations et d’animations autour des bonnes pratiques environnementales, mais aussi un lieu tourné vers l’innovation en valorisant les entreprises de pointe et en s’appuyant sur les nouvelles technologies. « Il s’agit de prendre le relais du hub citoyen que nous avions envisagé initialement place de la République. Nous avons effectué des études mais cela ne fonctionnait pas. Avec la gare Grande Ceinture, qui se trouvera à proximité d’un arrêt du futur Tram 13, c’est aussi l’occasion de sauver et transformer un patrimoine remarquable de Poissy », a précisé le maire. La rénovation du bâti s’accompagnerait de la création d’un jardin pédagogique et de la rénovation du parking existant.

Pour Benjamin Bourdiol, architecte des bâtiments de France (ABF) il s’agit d’une « démarche exemplaire pour valoriser un patrimoine remarquable ». Le représentant de la Banque des Territoires, qui prendra en charge le financement de la structuration du projet, s’est pour sa part réjoui de soutenir ce dossier et ses diverses dimensions, technologique, citoyenne et patrimoniale. « Je vais lister cette action dans les projets exemplaires », a assuré Rollon Mouchel-Blaisot qui va aussi solliciter Stéphane Bern dans le cadre de sa mission de sauvegarde du patrimoine.

 

Autre projet retenu : la réhabilitation et la restructuration de trois à cinq immeubles de la rue au Pain, dans l’hyper-centre, afin de créer une offre attractive en terme de logements et de commerces en rez-de-chaussée. La Ville souhaite acquérir ces immeubles par l’intermédiaire de la société d’économie mixte pour l’attractivité de Poissy (Semap) afin de leur offrir une restauration de qualité, créer du logement intermédiaire et de nouvelles surfaces commerciale, avec le soutien du groupe Action Logement et de la Banque des Territoires.

La Ville souhaite par ailleurs inscrire dans Cœur de Ville le projet d’acquisition et d’aménagement d’une cellule commerciale majeure en hyper-centre, située rue des Ursulines, pour y implanter un magasin de bricolage. Cette activité répondrait à une demande forte de la population et permettrait de donner une vocation à un local laissé vacant depuis de nombreuses années. Parallèlement à l’acquisition des 520m2de l’ancien “G20” par la Semap, la Ville cèderait les 120m2de l’ancienne halte-garderie “Les Myrtilles”, accolés, afin d’atteindre la superficie nécessaire à l’implantation de la nouvelle surface commerciale dédiée au bricolage.

Les bornes de réparation vélo, dont la première a été implantée récemment sur le parking de la piscine Saint-Exupéry, s’inscriraient parfaitement dans le volet mobilités d’“Action Cœur de Ville”. Poissy envisage l’acquisition et l’installation de cinq de ces bornes équipées des outils les plus utiles aux cyclistes, accessibles 24h/24. « La première que nous avons installé à titre expérimental est déjà un grand succès », a précisé le maire.

La Ville souhaite également inscrire la mise en lumière de la collégiale Notre-Dame dans le dispositif. Objectif : valoriser un patrimoine architectural et culturel exceptionnel dont les fondations datent du XIesiècle. Cette illumination pourrait s’intégrer dans un programme plus large pour illuminer des bâtiments pisciacais remarquables et s’inscrirait dans le développement d’un parcours patrimonial et touristique qui mènera de la gare à la Villa Savoye en passant par la future Maison de Fer restaurée. Benjamin Bourdiol, ABF, a suggéré que soit aussi intégré dans ce dossier les travaux de rénovation de l'édifice, de ses abords et du parvis.

Enfin, dans le cadre du chapitre “Nature en Ville”, Poissy va inscrire l’aménagement d’un nouveau poumon vert au 60, boulevard Victor-Hugo. Ce terrain de 280m2 situé dans l’hyper-centre va se transformer d’ici le printemps en jardin zen, végétalisé et arboré, habillé de vignes et connecté au wifi gratuit. 

 

A l’issue des échanges, le sous-préfet Stéphane Grauvogel s’est réjoui de l’avancement du dossier pisciacais : « Nous sommes là devant du concret. L’avenant signé en février va donner au maire les moyens juridiques et financiers. Il faut vraiment y aller. Il faut que cette année 2020 soit une année majeure pour ces projets ». 

« Redynamiser les cœurs de ville est effectivement une ambition que nous devons partager et un objectif qui mérite une action massive et concertée des acteurs locaux et de l’Etat, a conforté le maire. Refaire vivre le cœur de Poissy a toujours fait partie des priorités. Grâce à “Cœur de ville”, nous entendons aller plus loin en travaillant, avec vous, sur des projets dont la finalité est toujours de renforcer l’attractivité du centre-ville. »

 

 

 

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
Pour ne rien manquer de l'actualité de la ville de Poissy

Kiosque

  • Poissy Guide 2018-2019
  • Programmation Blanche de Castille 2019
  • Programme Théâtre de Poissy 2019-2020
  • Le guide du tri
  • Point d'accès au droit
  • Dossier de Presse Poissy Bien Etre
  • Poissy : Espace Jeunesse La Source
  • Tram 13 express : Poissy trace son avenir
  • Journal La Coudraie 3
  • Tram 13 Express - Lettre Info n°10
  • Maison Bleue : septembre 2019 - juillet 2020
  • Parcours Jeu 7-12 ans Musée du Jouet 2019
  • Programme Thé$atre de Poissy 2019-2020
  • DICRIM
  • Guide des Associations 2019-2020
  • Poissy Vitrine des Yvelines
  • Réussite Educative
  • Journal EcoQuartier Rouget-de-Lisle n°4
  • Victoires du sport 2018-2019
  • Le Pisciacais Junior
  • Le Pisciacais 191
  • Calendrier collecte janvier-juillet 2020
  • Programme aines janvier-mars 2020
  • Animation médiathèque
  • Animation Musée du Jouet
  • Le Pisciacais 192
  • Le Pisciacais 193
Publication précédente
Publication suivante