La Région Ile-de-France et Suez ont inauguré ce lundi 7 septembre à Poissy une solution innovante pour améliorer la qualité de l’air dans les cours d’école. Une première en France.

C’est une structure très colorée qui a pris place dans la cour de l’école élémentaire Victor-Hugo en cette rentrée. Habillée par l’artiste français de street art et de graffiti Zdey, celle-ci cache une technologie innovante développée par Suez et destinée à purifier l’air respiré par nos enfants : le Combin’Air. Conçue dans le cadre de l’appel à projets “innovons pour l’air dans les bâtiments publics” lancé par la Région Ile-de-France, cette première hexagonale a été dévoilée le lundi 7 septembre – Journée internationale de l’air pur - en présence de la présidente de la Région Valérie Pécresse, du maire Karl Olive et de la directrice générale adjointe de Suez Diane Galbe.

Dans son discours, cette dernière a rappelé que « 75% des enfants respirent un air pollué en Ile-de-France ». Partant de ce triste constat, Suez a développé le “Combin’Air” qui reprend en grande partie le concept, déjà éprouvé à Poissy, du Puits de carbone. Le dispositif, qui sera expérimenté dans la cité saint Louis pendant un an, combine plusieurs technologies de pointe dont celle utilisant les micro-algues coconçue avec Fermentalg. Concrètement, l’air de la cour est aspiré par la structure -  qui collecte les particules et capture les polluants atmosphériques – avant d’être diffusée au sol pour créer une bulle d’air pur délimitée par la création de l’artiste Zdey. Les micro-algues qui se nourrissent de la pollution créent de l’oxygène et forment une biomasse qui sera expulsée dans le réseau d’assainissement pour produire une énergie verte, le biométhane. « Le Combin’Air capte l’équivalent des émissions de 550 véhicules sur un trajet quotidien francilien », a précisé Diane Galbe, annonçant la volonté de Suez d’étendre cette solution « à d’autres écoles en France et à l’international ».

Des micro-algues qui se nourrissent de la pollution

« Je suis certaine que cette innovation va faire beaucoup d’émules dans les autres départements d’Ile-de-France », s’est réjouie la présidente de la Région Valérie Pécresse, rappelant que dans le cadre du plan régional “changeons d’air” (transformation du matériel roulant dans les transports, aide au remplacement de chaudières ou de véhicules professionnels polluants…), il avait été décidé de travailler sur les progrès technologiques et de s’appuyer sur la science pour trouver des solutions innovantes, à l’image du projet de Suez à Poissy.

Saluant cette implantation d’un îlot d’air pur dans une école, lieu de transmission aux enfants, le Maire Karl Olive a rappelé que Poissy avait intégré les dimensions éco-responsables et innovantes à de nombreux projets structurants. Que ce soit à travers la construction de l’écoquartier Rouget-de-Lisle, dont le projet de collecte pneumatique des déchets a été salué par une Marianne d’or -,  la révolution des mobilités en cours (arrivée du RER Eole, tracé urbain du Tram13, maillage cyclable…) ou encore l’amélioration de la qualité de l’air avec le Puits de Carbone, installé à proximité de la gare, et aujourd’hui le Combin’Air, « bel espace que les enfants de Victor-Hugo se sont déjà bien appropriés. »

 

 

 

 

 

 

 

 

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
Pour ne rien manquer de l'actualité de la ville de Poissy

Kiosque

  • Le guide du tri
  • Point d'accès au droit
  • Dossier de Presse Poissy Bien Etre
  • DICRIM
  • Poissy Vitrine des Yvelines
  • Réussite Educative
  • Calendrier collecte août-octobre 2020
Publication précédente
Publication suivante