Il faudra encore patienter mais d’ici quelques années (les travaux devraient débuter en 2020), une passerelle piétonne et cycliste devrait relier Poissy à Carrières-sous-Poissy. Une voie douce très attendue QUI permettra ainsi d’éviter le nouveau pont, tellement fréquenté par les voitures et poids-lourds.

Karl Olive, maire de Poissy, Christophe Delrieu, maire de Carrières-sous-Poissy, Philippe Tautou, président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, ainsi que des représentants de l'Etablissement public d'aménagement du Mantois Seine Aval (Epamsa) et du Syndicat mixte d'aménagement, de gestion et d'entretien des berges de la Seine et de l'Oise s’étaient donné rendez-vous au vieux pont ce vendredi 23 septembre pour visiter le site et présenter le projet.

La passerelle devrait faire près de 450 mètres de long et emjambera la Seine au niveau du Vieux Pont, sans qu’il soit touché aux vestiges historiques de ce dernier et en respectant la perspective depuis la berge. Elle permettra un accès plus aisé au futur pôle gare (réaménagé à l’horizon 2020) pour les habitants du futur quartier de la Centralité à Carrières (4 000 logements) ; de leur côté les Pisciacais pourront se rendre plus facilement au parc du peuple de l’herbe, gigantesque espace vert (113 hectares) qui sera ouvert entièrement en 2017.

« Là où il y a une volonté, il existe une voie douce, a lancé Karl Olive. Elle manque à nos deux villes qui plus est sur deux secteurs en pleine mutation et en plein développement. »

« Il s’agit d’un enjeu de mobilité très fort, a confirmé Christophe Delrieu. Aujourd’hui, nous créons de l’habitat dans notre région, il faut aussi créer les moyens de les relier ! »

Pour PhilIppe Tautou, ce projet est symbolique de l’action de la communauté urbaine : « Elle sert à faire avancer ces projets entre les villes. Cette passerelle est primordiale car elle concerne un des pôles les plus importants de notre secteur. »