Premier ensemble immobilier de l’EcoQuartier Rouget-de-Lisle, le programme Signature du promoteur Sogeprom est désormais intégralement livré avec l’inauguration ce vendredi 10 janvier de ses 95 derniers logements.

Six mois après la livraison de sa première tranche, composée de 366 logements (147 studios dans une résidence étudiante, 60 logements locatifs et 159 en accession), la touche finale de Signature a été apportée en ce début d’année 2020 avec la présentation des 95 appartements du Lot E, tous en accession, du studio au 6 pièces.

« Après une première phase en juin, c’est aujourd’hui la dernière étape de Signature, a rappelé Béatrice Lièvre-Théry, directrice des activités immobilières de Sogeprom, lors des discours. Je suis extrêmement fière de ce programme qui correspond à tout ce que nous voulons faire au niveau de Sogeprom : contribuer au renouvellement de la ville, à la création de nouveaux lieux, réaliser un projet qui soit à la fois beau et bien intégré dans son environnement, dans ses mobilités, avec dans le cas présent une architecture pérenne. Bref, un projet qui donne plaisir à habiter en ville. » Une réussite comme en témoigne « le joli succès de la commercialisation ».

Patrick Viterbo, président de Brownfields, promoteur spécialisé dans le redéveloppement des opérations de démolition, dépollution et d’aménagement, s’est pour sa part réjoui « de voir que le défi lancé il y a trois ans par ce projet était relevé dans le temps et la qualité du programme. C’était un défi difficile, car nous refaisons la ville sur la ville. Il s’agit de la première étape d’un projet urbain très ambitieux, qui va se poursuive à un bon rythme, et nous sommes très heureux d’y avoir contribué ».

Pour Daniel Talamoni, directeur général délégué de l’aménageur Citallios, « ces 95 logements donnent le ton d’un nouveau quartier dont l’ambition est de restructurer la ville sur des zones abîmées mais aussi de transformer la ville au sens du patrimoine. Que ce soit en terme d’implantation ou d’architecture, l’EcoQuartier Rouget-de-Lisle sera pérenne dans le temps. En cela, il répond à la volonté de la Ville et de l’aménageuer de fabriquer un vrai projet de vie. Et je tiens à remercier tout le monde pour le travail effectué. »

Pour Michel et François Mastrandreas, architectes de l’opération, « ce projet répondait à des ambitions très élevées. Nous avons beaucoup travaillé avec la Mairie et Sogeprom et c’est une vraie réussite, avec une belle intégration dans l’espace public. On parle de 450 logements, ce qui est une densité relativement importante. Mais depuis l’espace public, on ne le voit pas tant que ça, preuve qu’il va bien s’intégrer dans le paysage.»

« L’EcoQuartier Rouget-de-Lisle est un projet qui nous tient à cœur depuis longtemps »,a déclaré le maire Karl Olive, rappelant que la première évocation de réaménagement des lieux dataient des années 60. « Contrairement à nos prédécesseurs, nous n’avons pas attendu d’être propriétaires des 10,2 hectares de foncier. Nous avons choisi de démarrer le projet dès qu’une unité était maîtrisée. Ce qui a été le cas sur terrains de nos amis de Derichebourg. Puis Sogeprom a lancé cette opération. Et quel succès ! Nous sommes d’autant plus ravis que nous avions un fort degrés d’exigence sur ce programme qui n’est qu’une première étape dans la concrétisation de l’EcoQuartier. Rouget-de-Lisle affichera de hauts critères environnementaux avec par exemple la mise en place d’une collecte pneumatique des déchets en lieu et place des 160 bornes d’apport volontaires qui auraient été nécessaires. Ici, ce sera le début d’une voie verte qui traversera un parc central de 1,2 hectare », a souligné l’élu, aux côtés de Sandrine Dos Santos, adjointe à l’urbanisme et à la stratégie foncière. Et de rappeler que le nouveau quartier répondait également au cercle vertueux de l’économie locale en privilégiant les entreprises de la région. Une charte des ressources locales a été signée à cet effet le 20 décembre dernier. Signature, comme l’ensemble des nouveaux programmes sur Poissy, a aussi accordé des tarifs privilégiés aux primo-accédants pisciacais, favorisant l’installation des jeunes, et contribuant au succès commercial de l’opération, véritable fer de lance et exemple à suivre pour le futur EcoQuartier.

A terme, Rouget-de-Lisle comptera 2 000 logements, des bureaux, services et commerces autour d’un nouveau poumon vert pour Poissy. Prochaine étape, dès 2020 avec le début des travaux d’un nouveau programme immobilier, Bel-Isle, par Bouygues Immobilier et Cogedim. Le démarrage des travaux de construction de ces 128 logements est prévu au second trimestre. La commercialisation, lancée en 2019, remporte d’ores et déjà un franc succès.

Retrouvez la dernière lettre dédiée à l'EcoQuartier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
Pour ne rien manquer de l'actualité de la ville de Poissy

Kiosque

  • Le guide du tri
  • Point d'accès au droit
  • Dossier de Presse Poissy Bien Etre
  • DICRIM
  • Poissy Vitrine des Yvelines
  • Réussite Educative
  • Calendrier collecte janvier-juillet 2020
  • Animation Musée du Jouet
Publication précédente
Publication suivante