logo

La propreté, l'affaire de chacun

L’année 2019 sera placée sous le signe du développement durable dans la cité saint Louis.

Tout au long de l’année, retrouvez dans votre journal municipal et sur les réseaux sociaux les multiples actions engagées par la ville et les ambitions de la municipalité pour préserver l’environnement et privilégier l’activité locale.


poissy à la pointe


poissyalapointesurlentretien

Si la compétence propreté urbaine a été transférée à la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise au 1er janvier 2018, Poissy a toutefois choisi de garder une marge de manœuvre en la matière :
« La propreté d'une ville est sa vitrine, rappelle Gilles Djeyaramane, élu à l'environnement, au cadre de vie et aux affaires générales. En matière d'écoresponsabilité, elle est aussi symbolique de l'implication de tous. »

action quotidien

Une action au quotidien

Dans le quartier de Beauregard, le bailleur Vilogia a mené une opération de réhabilitation concernant 180 logements, visant le label BBCDurant cette opération, le bailleur a également décidé d’une action forte en matière de développement durable en construisant un immeuble passif. Le bâtiment (qui devrait obtenir le label Passivhaus) possède ainsi une étanchéité renforcée de l’enveloppe (triple vitrage), une VMC double flux et exploite au maximum l’ensoleillement ainsi que la récupération des eaux usées. L’immeuble comptera 15 logements et accueillera en rez-de-chaussée la future agence locale de Vilogia ainsi qu’un local d’activité. Toujours à Beauregard, Vilogia a aussi innové pour financer les travaux : 33 maisons modulaires, en bois, ont été construites sur les toits des résidences Castille, Foucauld et Ronsard.

encasdurgence
Sept jours sur sept et 24h sur 24, si nécessaire, un agent de la voirie peut intervenir sur le territoire de la commune. La municipalité reste le point d'entrée pour toute intervention, que ce soit sur secteur ville ou intercommunalité.
Pour toute information, contacter le 01 39 52 55 25 ou 01 39 52 54 86.


tag

Un agent dédié aux tags

Véritable fléau, les tags nécessitent l'action quasi exclusive d'un agent. Elément important à savoir pour les administrés : toute intervention doit fait l'objet d'un accord préalable du propriétaire du mur. Un accord indispensable pour permettre à la municipalité de traiter la dégradation et dont l'absence explique les éventuels retards pris par l'enlèvement des inscriptions.
Pour toute information, contacter le 01 39 52 55 25 ou 01 39 52 54 86.


eau galerie

L'eau de la galerie aux moines utilisée pour nettoyer les rues

Depuis 2015, le service propreté de Poissy utilise l'eau de la galerie aux moines (impropre à la consommation) afin de nettoyer la voirie municipale. Grâce à ce système de captation, réalisé en partenariat avec Suez, la ville préserve les ressources en eau potable et génère une économie de 30 000 euros par an.


présence renforcée

Une présence renforcée pendant l'été

En 2018, la Ville avait institué un système de ronde pendant la période estivale, du 1er juin au 30 septembre, en complément de la présence des agents et de la société Chlorophylle). Cette année, le système sera reconduit et même renforcé. Il y aura désormais, deux agents patrouilleurs dont un spécialement dédié au nettoyage quotidien. A ce titre, son planning est décalé : il travaille du mercredi au dimanche de 12h à 20h. Cela permet de garder une ville propre même le week-end notamment sur le centre-ville et les berges de Seine. Un deuxième patrouilleur est en charge des encombrants sauvages.

entretiendechets

Depuis le 1er janvier 2017, l’entretien de la voirie routière et des trottoirs reviennent à la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) ainsi que l’entretien des hameaux de Béthemont et de la Bidonnière. Les places publiques, les cours des écoles et les parkings restent du ressort du service municipal entretien-espaces publics.
L'enlèvement des déchets relève en revanche exclusivement de l'intercommunalité.



depots sauvages


depotssauvages

Au détour d'une rue, d'un chemin en forêt ou en bordure d'un champ, il est aujourd'hui trop fréquent de tomber sur des dépôts sauvages. Chacun à son niveau (Département, Office national des forêts), tout le monde lutte contre ce fléau.

Afin de placer chacun devant ses responsabilités, la Ville de Poissy a pris en 2018 des mesures exceptionnelles pour enrayer le phénomène en renforçant les sanctions à l'encontre des contrevenants. Outre les amendes déjà prévues (68€), un montant complémentaire d’intervention d’enlèvement d’office de 150€ sera signifié. Ainsi qu’une majoration de 100% de ces frais les weekends et jours fériés, et une majoration de 15€ par tranche de 100 litres de déchets.
La Ville agit également pour que ces dépôts sauvages ne restent pas sur le domaine public : une brigade volante, composée de deux agents (un contrôleur des espaces publics et un agent avec véhicule) est mobilisée sur Poissy pour les repérer – sur les périmètres ville et intercommunalité. -, les ramasser et informer la police municipale afin que celle-ci verbalise.

Encombrants : les règles à suivre

Pour que le dépôt d'encombrants ne se transforme pas en dépôt sauvage, quelques règles simples sont à suivre : 
1/ le volume est limité à 1m3 par foyer et par collecte et doit respecter le calendrier de collecte.
2/ les déchets d’équipements électriques et électroniques, les gravats, vitres et produits dangereux doivent être directement déposés en déchèterie
3/ les textiles doivent être amenés dans les bornes d’apport volontaire (Le Relais) »

Toutes les informations dans le guide du tri.


Déchetterie : L'alternative au dépôt dans la rue

Située à Carrières-sous-Poissy, la déchetterie Azalys traite et valorise les déchets qui y sont apportés. Particuliers comme entreprises peuvent ainsi apporter, après inscription : Gravats, encombrants, déchets végétaux, cartons, métaux, plastiques, verre, journaux, magazines, déchets ménagers spéciaux (peintures, solvants, bombes aérosols, pesticides, piles, batteries, huiles de vidange, vêtements), déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E), déchets industriels, déchets toxiques, déchets d’activités de soins, extincteurs, bouteilles de gaz, médicaments, déchets toxiques autres que ménagers.

Déchetterie Azalys : RD 190, lieu-dit Les Bouveries, 78955, Carrières-sous-Poissy.
Horaires : Lundi et vendredi : 10h-12h / 14h-18h ;
Mercredi : 14h-18h ; Samedi : 9h-12h / 14h-18h ;
Dimanche : 9h-12h / 14h-17h. Mardi et jeudi : fermeture
Demande de badge d'accès par internet.


associations

Les associations se mobilisent pour nettoyer les lieux publics

Tout au long de l'année, des associations, en partenariat avec la Ville organisent des opérations de nettoyage de certains lieux publics.
C'est le cas d'Odyssée pour la Terre avec Berges Seine dont la prochaine édition se déroulera le 29 juin. A cette date là, des centaines de bénévoles arpenteront les berges de la Seine pour ramasser les déchets qui traînent.
Le 13 février dernier, cette même association avait organisé une opération de sensibilisation et de ramassage des déchets avec une quarantaine de collégiens.
Autres mouvements associatifs impliqués de longue date dans la préservation du cadre de vie local, les Lions Club de Poissy participent tous les ans au Défi environnement. Le 23 mars, ils étaient des centaines de bénévoles à participer au "nettoyage de printemps" du parc de la Charmille.
Dans le même état d'esprit, une opération forêt propre s'est tenue le 6 avril dans la forêt de Saint-Germain avec le concours de nombreuses associations, comme les scouts, Biodivercités78,MLDD... A Poissy, le point de rendez-vous était fixé au parc de la Charmille et les participants ont récupérer toute sorte de déchets le long du parcours de la randonnée du Petit Prince (qui partait le lendemain).
Enfin, l'association Le Champs des Poissybles mène elle aussi des opérations de nettoyage de l'espace public, comme le 14 avril dernier.

acdechets

Lancée le 6 avril par la Région Ile-de-France, l'application mobile AC Déchets (disponible sur l'AppStore et sur Android ) permet à tout promeneur qui l'a téléchargée de "géolocaliser" des ordures déposées dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye. Une fois ce signalement effectué, l'office nationale des Forêts vient ensuite procéder à l'enlèvement. L'institution n'a ainsi plus besoin de multiplier les patrouilles et peut également permettre de déterminer les zones à risques. Après une période test de six mois, ce dispositif pourra être étendu à d'autres massifs.