Majorité municipale - Liste "#KO2020"

« Nous ne lâcherons rien sur la sécurité des Pisciacais »

Garantir la sécurité des Pisciacais a toujours été l’une de nos priorités. À l’heure où des polémiques hors sol stigmatisent les forces de l’ordre, nous souhaitons apporter un message de soutien aux policiers municipaux et nationaux qui interviennent quotidiennement à Poissy avec calme et bienveillance. Bien sûr, il faut réagir face à tout dérapage. Mais en tirer des conclusions générales sur les méthodes de notre police est une erreur. Dans son écrasante majorité, elle fait un travail remarquable sur le terrain. Et garantit au quotidien notre sécurité. Qu’elle en soit remerciée.

Un second message pour nous réjouir de voir, cette année encore, baisser les chiffres de la délinquance. D’après les éléments fournis par la Police nationale, on note une baisse de plus de 18% des faits relatifs aux atteintes aux personnes et aux biens entre 2016 et 2019. La sécurité est depuis 2014 au cœur de notre engagement. Avec l’armement et l’équipement des policiers municipaux. Avec le déploiement de 71 caméras de vidéoprotection, pilotées par un centre de supervision urbain (CSU) ultra-moderne. Avec la lutte contre les incivilités du quotidien : les dépôts sauvages, l’ivresse publique....

Aujourd’hui, les résultats sont là grâce à l’efficacité de la collaboration entre les forces de Police et aux actions engagées par notre collectivité.

À Poissy, nous mettons les actes en face des mots. Nous avions annoncé en 2014 l’implantation de la vidéoprotection. Aujourd’hui, elle est l’outil indispensable de la sécurité des Pisciacais. De même, nous nous sommes engagés à lutter contre le fléau des camions en transit, une autre forme d’insécurité – routière, environnementale -, d’abord par la prévention désormais par la sanction. Jeudi 25 juin, pour la 5e Journée sans poids lourds, nous sommes passés à la verbalisation sur les axes interdits aux camions n’ayant rien à faire dans Poissy. Là encore, le nombre d’infractions est en baisse, preuve que le message passe. Mais nous continuerons à nous mobiliser pour améliorer la circulation et le cadre de vie, pour obtenir le contournement indispensable à notre cité.

Soyez-en convaincus, avec les collègues élus de #KO2020, nous ne lâcherons rien sur la sécurité.

Sandrine Dos Santos

Opposition municipale - Liste "Poissy Demain"

« Installation de l’école Espérance Banlieues La Galiote à Poissy : le gros cafouillage »

750 000 euros avaient été votés en Conseil Municipal par la majorité pour permettre à l’école Espérances Banlieues de s’installer à Poissy. Nous avions fait part de notre désapprobation quant au fait de consacrer autant d’argent public pour une école privée hors contrat, alors même que les écoles publiques de Poissy ont besoin d’être soutenues. Initialement, le projet avait été annoncé en grandes pompes à côté du CDA.

Pour une raison que nous ignorons cette localisation a été abandonnée et rien n’a été précisé quant à la future destination de l’espace à côté du CDA. C’est alors que nous découvrons dans le Pisciacais et sur le compte facebook de la maison de quartier du Clos d’Arcy qu’il est désormais prévu de positionner l’école « La Galiote » au sein du centre social Vanpoulle. Aucune délibération n’est prévue au Conseil Municipal pour discuter de ce changement de lieu et des implications budgétaires que cela implique.

Nous sommes alors particulièrement surpris de constater qu’un centre social, censé respecter la laïcité, puisse au pied levé accueillir une telle école. Nous demandons la décision du Conseil d’Administration actant ce choix, sans succès. Lors du dernier Conseil Municipal, nous apprenons, stupéfaits, que finalement, l’école ne sera pas installée au sein de Vanpoulle mais que la mairie est en quête d’un autre lieu.

Aucune transparence n’est faîte sur les motifs de ces différents revirements. A deux reprises, nous avons posé des questions orales à ce sujet pour tenter de clarifier, mais nous n’avons obtenu aucun élément précis, si ce n’est que la majorité soutient toujours l’implantation de cette école. Nous sommes à deux mois de la rentrée et nous ne savons toujours pas s’il y a une seule inscription d’élèves et quelle sera la localisation prévue, ni le coût de cet énième changement de lieu.

Nous déplorons la gestion approximative de ce projet et sa totale opacité.

Le Groupe Poissy Demain

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
Pour ne rien manquer de l'actualité de la ville de Poissy