Proposer un franchissement en toute sécurité pour les piétons et les cyclistes, tel est l’enjeu de la construction de la passerelle entre Poissy et Carrières-sous-Poissy qui devrait voir le jour à l’horizon 2024.

NP001 0016257 VIEW 01 UPDATE

 

  • La réalisation de l’ouvrage permettra de relier grâce à un itinéraire de circulation douce, deux villes en plein développement. Alors que les flux automobiles sur le pont actuel sont déjà très denses, ils sont amenés à augmenter dans l’avenir : 4 000 logements supplémentaires vont être édifiés sur Poissy et pas moins de 3 000 sur Carrières-sur-Poissy. Avec cette passerelle, les Carriérois pourront ainsi rejoindre facilement le pôle gare, qui doit être remodelé et qui verra passer les RER Eole et la Tram 13 Express, quand les Pisciacais pourront se rendre au Parc du Peuple de l’Herbe, qui couvre 113 hectares. Ce projet reprend le tracé direct du Vieux pont de Poissy, tout en préservant les vestiges historiques. La structure en arc, longue de 320 mètres, rappellera l’ancien édifice. Son architecture aérienne et légère, proposée par le groupe Ney & Partners qui a remporté le concours de maîtrise d’œuvre, préservera la perspective paysagère. 

    D’un coût de 23 millions d’euros TTC, la passerelle sera financée par l’Etat (1,3 million), la région Ile-de-France
    (4,5 millions), le département des Yvelines (7,5 millions), la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPS&O - 5,848 millions) et le Syndicat mixte d’aménagement, de gestion et d’entretien des berges de la Seine et de l’Oise (SMSO – 350 000 euros) qui porte le projet. « Nous avons intégré cette passerelle au programme Action Cœur de Ville et nous solliciterons également l’Etat à travers son plan Vélo annoncé récemment », ont précisé le maire de Poissy Karl Olive et le maire de Carrières-sous-Poissy Christophe Delrieu lors d’une conférence de presse en octobre 2017. 

    NP001 0016259 VIEW 03 UPDATE

    NP001 0016261 VIEW 05 UPDATE

  •