Placeholder image
Situé le long de la Seine, où les hommes sont arrivés dès le paléolithique, Poissy devient une ville importante durant le Moyen-Age, où seigneurs et rois bâtissent des résidences.

Le futur saint Louis y est notamment baptisé le 25 avril 1214. Son petit-fils, Philippe le Bel, fait construire en son honneur une magnifique abbatiale et un prieuré royal (aujourd’hui détruits) qu’il confie à des Dominicaines. Autour de ces deux églises et de trois couvents, Poissy va connaître une vie religieuse intense. La cité accueille du 9 au 26 septembre 1561 le Colloque dit de Poissy au cours duquel, en présence du roi de France Charles IX et de Catherine de Médicis, Théodore de Bèze expose la doctrine de l’Eglise réformée en vue d’une conciliation.

Poissy n’est alors pas seulement une cité monastique, elle est aussi une cité agricole avec des fermes établies à l’extérieur des murailles de la ville (dont on peut voir encore quelques pans) et surtout une cité commerçante qui s’est développée autour de deux pôles : le pont et le marché aux bestiaux, créé dès le haut Moyen-Age, à l’emplacement de l’actuelle place de la République, et qui approvisionnait la capitale. Voyant passer jusqu’à 10 000 animaux par semaine, il disparaîtra en 1867, Poissy devenant alors une cité industrielle de la vallée de la Seine.

En 1938, Ford s’installe dans la cité saint Louis. Après la marque américaine, Simca, Chrysler se succèdent. PSA y produit aujourd’hui plusieurs modèles et a installé un pôle tertiaire près de la gare. Poissy est également renommé pour la villa Savoye, dessiné par l’architecte Le Corbusier, qui est un véritable manifeste de l’architecture moderne et qui a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2016. Ville sportive, Poissy accueillera également, à partir de 2022, le Training Center du Paris Saint-Germain.


Entre Seine et forêt, les espaces dédiés à la promenade et à la préservation de la nature sont nombreux à Poissy puisque les parcs et jardins de la ville couvrent 70ha.

Parcs et jardins

  • Le Parc Meissonier, dont le nom vient du célèbre peintre Ernest Meissonier (1815-1891) est un espace aménagé de 10ha avec une roseraie et un étang naturel de 8 000m2 alimenté par plusieurs sources.
  • Le Parc de la Charmille est un cocon de verdure de 16ha avec une aire de jeux pour les 3-12 ans, une piste de vélo et un parcours santé.
  • Le jardin de l’Olivier, Inauguré en septembre 2016, est situé dans le square du Pincerais. Lieu dédié à la paix et à la tolérance, il abrite un olivier offert par la ville jumelée de Pirmasens.
  • Créé en 2020, le square Victor-Hugo, est un poumon vert de 280m2 en plein centre-ville. Avec un petit bassin et des vignes, ce nouvel espace public, doté de wifi, se veut un lieu de détente et de repos.

Les berges de la Seine

Les berges de la Seine sont devenues un lieu de promenade privilégié, sur environ 5km et elles englobent plusieurs îlots : l’Île de Migneaux au Sud qui est habitée, l’Île du grand et petit Motteau, ou encore l’Île Saint-Louis au Nord et enfin l’îlot Blanc et l’îlot du Petit-Robinson.

Les squares

Outre les parcs et jardins, de nombreux squares permettent le maintien de la flore et de la faune dans notre ville, et de créer un espace convivial pour les familles : le square Jean-Moulin (av. Fernand-Lefebvre), le square Bussy (rue de la Tournelle), le square Deliance (avenue Maurice-Berteaux), le square André-Diez (boulevard Robespierre), le square Edgard-Prieur (av. de Versailles), le square des Frères Rose (boulevard de la Paix), le square du Pincerais (boulevard de la Paix), le square St-Exupéry (rue Saint-Exupéry).


Depuis 2014, Poissy se transforme profondément. Entre 2014 et 2020, ce sont près de 2 000 nouveaux logements qui sont sortis de terre. Et environ 4 000 d’ici 2035 avec la livraison complète du quartier Rouget-de-Lisle.

L’écoquartier Rouget-de-Lisle


L’écoquartier Rouget-de-Lisle comptera 2 000 logements, dont les premiers ont été livrés en 2019 et 2020, et fera la part belle à la mixité sociale, aux équipements (crèche et école) et à l’activité (4 500m2 de commerces et services), le tout autour d’un vaste parc de 2 000 hectares. Avec le futur Tram 13 ou par le cheminement cycliste, il sera aisé de relier la gare et le centre-ville à partir de ce quartier exemplaire en matière d’architecture, de mobilité, d’écologie et de développement économique qui devrait être achevé en 2035.

En savoir +

La rénovation urbaine de La Coudraie



La rénovation urbaine de La Coudraie qui s’achèvera en 2021 a complètement changé le visage du quartier. Il comptera 908 logements, dont 31% sociaux et des commerces ainsi qu’un équipement public (crèche et salle polyvalente).

En savoir +

Un nouveau quartier Maurice-Clerc


En lieu et place de l’ancien centre sportif du groupe PSA, le nouveau quartier Maurice-Clerc abritera sur 4,2ha, 450 logements et une résidence seniors, tout en préservant le château et l’aspect verdoyant du parc. La livraison des premiers logements doit s’effectuer en 2021.

En savoir +

La rénovation urbaine du quartier Beauregard

Le quartier Beauregard fait l’objet depuis 2019 d’un vaste projet de rénovation urbaine qui concerne non seulement les logements mais aussi les espaces publics (mail du Maréchal Lyautey, place Corneille, rue de Villiers et accès à la cité scolaire Le Corbusier, prolongement du parc Meissonier, création du musée Le Corbusier, construction d’une maison médicale).


Présentation du Conseil municipal à l'issue des élections du 16 mars 2020



Karl OLIVE
Maire de Poissy
Vice-président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise Vice-président du Conseil départemental des Yvelines
PreviousNext
PreviousNext
Votre députée
Florence Granjus
Vos sénateurs(trices)
Gérard Larcher, Président du Sénat
Sophie Primas, Alain Schmitz, Michel Laugier, Martin Lévrier, Marta de Cidrac
Vos conseillers(ères) régionaux(ales)
Valérie Pécresse, Présidente du Conseil régional d’Île-de-France
Eddie Aït, Gaël Barbotin, Yasmine Benzelmat, Anne Cabrit, Michel Caffin, Philippe Chevrier, Véronique Coté-Millard, David Douillet, Alexandra Dublanche, Benjamin Ferniot, Huguette Fouché, Sandrine Grandgambe, Khadija Gamraoui-Amar, Benoît Hamon, Michel Jallamion, Pierre Lequiller, Anne Messier, Bruno Millienne, Othman Nasrou, Cyril Nauth, Anne Pere-Brillault, Sylvie Piganeau, Arnaud Richard, Babette Rozières (de), Ramatoulaye Sall, Jean-Luc Santini, Mounir Satouri, Ghislaine Senee, Nicolas Tardy-Joubert, Isabelle This Saint-Jean
Vos conseillers(ères) départementaux(ales)
Karl Olive, Elodie Sornay
Les réprésentants de l’Etat
Jean-Jacques Brot, Préfet des Yvelines
Jehan-Eric Winckler, Sous-préfet de l’arrondissement de Saint-Germain-en-Laye

Placeholder imageCréé en 2014, le dispositif des référents de quartier est destiné à répondre aux interrogations des Pisciacais. Constitué d’un élu et d’un non élu, chaque binôme est en charge d’un des quatorze quartiers de la Ville. Chaque référent dispose d’une boîte mail où les Pisciacais peuvent faire remonter informations et interrogations. La Ville s’engage à répondre à toutes les demandes dans les plus brefs délais.
Placeholder image

VIRGINIE MESSMER

Coordinatrice des référents de quartier


Depuis sa création le 1er janvier 2016, la Communauté urbaine exerce de plein droit en lieu et place des 73 communes membres, les compétences suivantes. Sont présentées ci-dessous celles qui concernent plus particulièrement la commune de Poissy.

Les missions de la Communauté urbaine GPS&O

> Déchets : collecte et traitement des déchets et gestion des déchèteries.
• Priorités : réduction des volumes produits et de leur toxicité, amélioration de la valorisation et diminution des quantités incinérées ou stockées. Innovations technologiques.
• Exemple : projet de collecte pneumatique sur le quartier Rouget-de-Lisle de Poissy.
> Eau et assainissement : production, traitement, transport, stockage, distribution d’eau potable et collecte, transit et épuration avant rejet en milieu naturel pour l’assainissement, grands aménagements.
• Exemple : restructuration des réseaux d’eau et d’assainissement sous le tracé du futur Tram 13 à Poissy.
> Mesures environnementales : changement climatique, nuisances sonores, qualité de l’air, exemplarité écologique des entreprises, protection de la ressource en eau et de la biodiversité, charte agricole et forestière, création et entretien des infrastructures de charge de véhicules électriques.
> Prévention des risques : gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations notamment de la Seine.
> Développement de l’attractivité en captant de nouvelles activités tout en consolidant le tissu économique existant : coordination des initiatives (réseaux, clubs, plateformes...), accompagnement à la création et au développement des entreprises, dynamisation des secteurs industriels traditionnels et soutien des filières.
> Promotion des activités touristiques, création récente de l’office de tourisme intercommunal (1er janvier 2020).
> Optimisation des modes de transport afin de mieux desservir les pôles urbains ainsi que les zones rurales.
Exemple : pôle d’échange multimodal autour de la gare de Poissy pour préparer l’arrivée d’EOLE (prolongement du RER E à l’Ouest à l’horizon 2024), restructuration des gares routières et contribution au financement des lignes de transport en commun.
> Plan de déplacements urbains : multimodalité, circulations douces, pistes cyclables, espaces piétons..
Exemple : passerelle sur la Seine de Poissy/Carrières sous Poissy.
> Culture : 15 équipements culturels, divers dispositifs et réseaux autour du spectacle vivant, des arts numériques, de l’éducation artistique et culturelle, de la culture scientifique, de la lecture publique et des enseignements artistiques. Développement de projets culturels à fort capital d’image pour le territoire.
Exemple : le projet de musée Le Corbusier.
> Sports : 12 équipements sportifs dont toutes les piscines du territoire.
Exemple : piscines de Migneaux et Saint-Exupéry à Poissy.
> Soutien aux associations culturelles et sportives et aux grands événements.
> Plan local de l’habitat intercommunal : programmation de logements, commune par commune, à l’horizon 2023.
> Politique de la ville : projets de renouvellement urbain notamment du quartier de Beauregard.
> Contrats de ville dont celui de Poissy : orientations, programme d’actions (insertion économique et sociale, dispositifs locaux de prévention de la délinquance...).
> Plan local d’urbanisme intercommunal développé à travers trois axes majeurs : le paysage à préserver et à valoriser, l’attractivité économique à conforter et à dynamiser, la mobilité à développer.
> La création, l’aménagement et l’entretien de la voirie, l’éclairage public, la signalisation lumineuse, les parcs et les aires de stationnement font partie des compétences ainsi que la concession de distribution publique d’électricité et de gaz.
> Travaux et entretien courant de voirie, propreté urbaine, élagage des arbres sur voirie.
> Grands aménagements de voirie. Exemple : desserte du campus du Paris-Saint-Germain à Poissy.
Le conseil communautaire est le principal organe décisionnel de la communauté urbaine. Il vote toutes les décisions importantes relatives à son fonctionnement et au développement du territoire. Le bureau communautaire assure des missions relevant de la gestion courante. Il est composé du président, de vice-présidents et de conseillers délégués. Le président Raphaël Cognet Les vice-présidents : Cécile Zammit-Popescu, Karl Olive, Franck Fontaine, Jean-Luc Gris, Suzanne Jaunet, Laurent Brosse, Fabienne Devèze, François Garay, Annette Peulvast-Bergeal, Gilles Lécole, Pierre-Yves Dumoulin, Pascal Poyer, Evelyne Placet, Stephan Champagne, Pierre Bédier. Les élus communautaires de Poissy : Karl Olive, Sandrine Dos Santos, Georges Monnier, Aline Smaani, Patrick Meunier, Lydie Grimaud, Jean-Jacques Nicot, Karine Conte, Christophe Lefranc, Michèle Debuisser, Nathalie Martin.

La composition du Conseil communautaire

Le conseil communautaire est composé de 141 conseillers municipaux représentant les 73 communes membres de GPS&O. Le conseil communautaire est le principal organe décisionnel de la communauté urbaine. Il vote toutes les décisions importantes relatives à son fonctionnement et au développement du territoire. Le bureau communautaire assure des missions relevant de la gestion courante. Il est composé du président, de vice-présidents et de conseillers délégués. Le président Raphaël Cognet Les vice-présidents : Cécile Zammit-Popescu, Karl Olive, Franck Fontaine, Jean-Luc Gris, Suzanne Jaunet, Laurent Brosse, Fabienne Devèze, François Garay, Annette Peulvast-Bergeal, Gilles Lécole, Pierre-Yves Dumoulin, Pascal Poyer, Evelyne Placet, Stephan Champagne, Pierre Bédier. Les élus communautaires de Poissy : Karl Olive, Sandrine Dos Santos, Georges Monnier, Aline Smaani, Patrick Meunier, Lydie Grimaud, Jean-Jacques Nicot, Karine Conte, Christophe Lefranc, Michèle Debuisser, Nathalie Martin.

Placeholder image